Origines et fondements de la sophrologie

Naissance d'une science

La sophrologie est une science créée en 1960 par Alfonso Caycedo, un neuropsychiatre espagnol d’origine colombienne.
La sophrologie est plus particulièrement la première science d’étude de la conscience.

Qu'est ce que la conscience ?

En sophrologie, la conscience est la force d’intégration de tous les éléments et structures physiques et psychiques de l’être.
Autrement dit, la conscience nous permet d’intégrer comme étant, comme existant, des éléments externes et internes.
 
Le langage commun emploi d’ailleurs le terme « avoir conscience de.... ».
 
Une conscience développée permet à tout un chacun d’avoir plus d’informations, plus d’éléments sur ce qu’il est, ses sensations, ses émotions, son fonctionnement, ses capacités mais aussi sur ce qui l’entoure, les autres, le lien aux autres, les possibilités existentielles etc.

Hypnose et sophrologie

Dans sa démarche scientifique, Alfonso Caycedo s’intéresse d’abord à l’hypnose, qu’il trouve intéressante dans la pratique mais trop compliquée à reprendre d’un point de vu scientifique de par les multiples écoles existantes et souvent en désaccord et de part un manque
d’irréfutabilité des principes évoquées par celle-ci. Alfonso Caycedo cherche de plus à fuir l’aspect spectacle à sensation de certains hypnotiseurs qui s’éloignent trop de sa démarche purement scientifique.
Alfonso Caycedo va donc garder certaines pistes explorées par l’hypnose tout en se détachant de l’hypnose en tant que tel.
Le neuropsychiatre va donc créer une école de scientifiques de divers horizons (psychologie, neuroscience, hypnose, philosophie, psychiatrie phénoménologique, Grèce antique etc.).
Ce groupe de scientifiques a pour mission d’étudier la conscience et les différentes possibilités existentielles liées à l’altération ou au développement de celle-ci.

Les influences orientales en sophrologie

Puis au cours de ses recherches Alfonso Caycedo découvre que l’Orient s’intéresse depuis des siècles à la conscience notamment par des techniques comme le Yoga, le Zazen ou le Bouddhisme. C’est dans un esprit scientifique de découverte et dénué de toutes aspirations spirituelles que le neuropsychiatre initie un voyage de 3 ans en Inde, au Japon et au Tibet, pour découvrir et expérimenter ces exercices corporels et en comprendre l’intérêt dans le cadre de la conscience.
 
C’est riche de ces deux temps forts de vie, l’école scientifique et les influences occidentales, l’expérience orientale et ces influences qu’Alfonso Caycedo élabore toutes les techniques spécifiques en sophrologie.

La sophrologie, une science proche des neurosciences 

En 1960, la sophrologie est née, elle comporte une méthodologie propre, des techniques originales, dans un objectif de développement de la conscience dans le quotidien et en développant l’autonomie de celui qui la pratique.