LE STRESS ENGENDRE UNE USURE PHYSIOLOGIQUE PRÉMATURÉE


                                                      stress chez l'enfant


Le stress laisse des traces physiologiques dès le plus jeune âge et engendrerait une usure physiologique prématurée.
Telles sont les conclusions d'une étude menée par l'équipe de Cyrille Delpierre, épidémiologiste de l'Inserm.

Agir au plus tôt pour minimiser les effets du stress est donc important : L'objectif pour nous maintenant est d'étudier la manière dont cette "usure physiologique" pourrait être réversible chez des individus, en se penchant notamment sur les effets de la méditation sur notre santé", conclut Cyrille Delpierre.

En effet, la méditation comme la sophrologie sont aujourd'hui connues pour leurs effets durables sur la gestion du stress.

Lire l'intégralité de l'article : Science et avenir