ETUDIANTS, STOP AU GRIGNOTAGE !


                                                        


Les étudiants français sont les rois du grignotage. C'est le résultat d"une étude menée dans onze pays européens, dont la France, sur 1030 personnes âgées de 16 et 50 ans et plus.
Ainsi près de 3 étudiants sur 10 avouent grignoter toute la journée.

Le changement de saison, le manque de luminosité, le stress et le manque de sommeil sont autant de facteurs qui aggravent les pulsions alimentaires.
Les femmes semblent également plus touchées que les hommes. Mais de manière générale, les étudiants sont les plus impactés par ces troubles compulsifs et détiennent ainsi la première place du podium au sein de la population française puisque 28% d'entre eux déclarent grignoter en journée contre seulement 12% des français.

Le grignotage si il est temporaire n'est pas directement un problème. La difficulté est de ne pas entrer dans un cercle vicieux qui favoriserait le surpoids voire la diabète ou le cholestérol.

C'est pourquoi, quand ce cercle vicieux est détecté, certaines techniques comme la sophrologie ou la méditation de pleine conscience, sont fortement conseillées.

Lire l'intégralité de l'article de TOP SANTE